Temps d’Incertitude et Résilience: Les peuples autochtones face aux changements climatiques, 26 - 27 Novembre 2015, Paris
Un évènement international organisé dans le cadre de la conférence mondiale sur le climat COP21

Pré-conférence                                    Conférence

Evènements associés

A propos de la COP 21 et autres évènements associés

Liste des intervenants

La liste des intervenants et des présentations pour la conférence est accessible ici. Nous remercions tous les candidats de leur intérêt et du temps consacré à la proposition d'un résumé pour la conférence.

Inscription du public

Libre accès, places limitées, inscription recommandée
Ouverture des inscriptions à partir du 5 octobre 2015

Les peuples autochtones face au changement climatique

Les systèmes de savoirs locaux et autochtones et pratiques, qui incluent une vision holistique de l’environnement et de la société sont une ressource majeure pour l’adaptation au changement climatique.

GIEC 5ème rapport d'évaluation

Nous remercions la montagne qui, une fois encore, s’est couverte de neige. Le Mont Ausangate stocke l’eau dont nous avons besoin de Juin à Novembre, durant la saison des plantations. Autrefois, il commençait à pleuvoir en Octobre. Maintenant, c’est seulement en Décembre. Cela ne donne pas aux pommes de terre et aux ocas (Oxalis tuberosas) le temps de murir. Nous avons construit un canal d’irrigation et prions notre protecteur, Ausangate, de rester couvert de neige.

Maximo Crispín Mandura, Cusco, Pérou

Parmi les cultures vivrières, il y avait toujours un carré réservé aux urgences. Encore aujourdh'ui, on entend  l’expression « nourriture d’ouragan ». Ce sont des aliments cuits et préparés de façon à durer plus longtemps. Ces réserves étaient destinées à aider une famille ou une communauté à tenir après une catastrophe naturelle.

Dawn Tuiloma-Palesoo, Fidji, Pacifique Sud

Au printemps on avait l’habitude de chasser le morse et la baleine boréale le long des ouvertures de la banquise, mais la glace que nous avons maintenant se comporte différemment. Elle tend à se mouvoir en une seule masse compacte le long de la côte. C’est de la « banquise d’eau chaude » : elle n’est pas solidement gelée. Ce n’est pas de la bonne banquise.

Merlin Koonooka, Gambell, Alaska, Etats Unis

TV Righs

TV Righs

Undefined

Media Coverage

Media Coverage

Undefined

Licensing

Licensing

Undefined

Ticketing

Ticketing

Undefined

Broadcasting

Broadcasting

Undefined

Other

Other

Undefined

Suppliers

Suppliers

Undefined

Newspapers

Newspapers

Undefined

Exhibitors Fee

Exhibitors Fee

Undefined

Numismatic

Numismatic

Undefined

Pages

Organisateurs

In partnership with

Réseaux sociaux

#resilence2015 #indigenous2015 
 

Restez connecté:

Contacts

Vous avez des questions?Lisez notre FAQ ici. Pour tout autre question, contactez-nous à :

  • peoples (@) climatefrontlines.org (écrivez-nous en anglais, en français ou en espagnol)
  • UNESCO et le Musée National d'Histoire Naturelle